Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Rechercher

31 janvier 2016 7 31 /01 /janvier /2016 19:35

Ou trouver le patron du duffle-coat et des brandebourgs personnalisés ? Comment poser les ganses en un seul passage ? Quelles techniques pour coudre les manches ? Pourquoi cranter les surplus de la capuche ? Faites le plein de conseils pratiques !

Le patron de duffle-coat

Montage photo réalisé avec Pixiz

C'est le manteau Burda 6987 que l'on peut se procurer chez Patrons de couture ou Rascol par exemple. Il contient deux variantes de manteau. Celle de l'émission Cousu Main correspond à la variante B mais avec des modifications (par exemple les fermetures). Pour ma part, je préfère la version A qui me semble plus chic !

> Un exemple de réalisation de ce manteau sur le site d'Isabelle Agnély (en bas de page).

Pour enfant: un patron de duffle-coat chez Frégoli (10€), un autre dans le magazine Ottobre 06/2012.

Pour homme: Albion par Colette Patterns (12 à 16€)

 

A l'origine, casaque à manches longues qui était dotée de boutons en forme d'olive reliés entre eux par des galons. Aujourd'hui, le terme se réfère à une garniture de broderie ou de galon qui entoure les boutonnières d'un habit ou qui sert de boutonnières.

    

  Image hébergée par servimg.com lapin angora

Les fournitures 

Le choix du lainage: sur quels critères choisir le tissu d'un manteau ?

Image hébergée par servimg.com

Quelques conseils basiques qui seront suivi d'un article plus long au sujet des lainages, très bientôt, car le lainage est un sujet passionant à lui tout seul !

 Image hébergée par servimg.com 

  • Lavable ou pas ? certains lainages ne lavent pas en machine (souvent en pure laine), mais seulement à sec. Pensez à l'usage et à l'entretien de votre manteau avant l'achat du tissu.

Mon conseil: Si vous envisagez de réaliser un vêtement en lainage de couleur claire et surtout pour un enfant dynamique, il faut que le tissu lave facilement.

Image hébergée par servimg.com

  • Epais ou pas ? un lainage épais et dense sera difficile à coudre au niveau des surépaisseurs, cela peut aussi produire des volumes disgracieux si le travail n'est pas bien maîtrisé.

Mon conseil: Si votre tissu est épais il faut utiliser une doublure pour faciliter les finitions (par exemple réaliser les parementures et la doublure de la capuche avec un tissu plus fin.)

Image hébergée par servimg.com

  • Souple ou raide ? un tissu raide est adapté si votre modèle est droit et très structuré, par contre si votre patron est souple et évasé, préférez un lainage plus fluide qui "drape" bien. Autrement vous pourriez obtenir un effet d'augmentation des volumes du vêtement façon "montgolfière" !

Image hébergée par servimg.com

  • Attrape-poils ou pas ? Nous avons tous connu un vêtement en lainage qui semblait capter les  peluches et poils comme un aimant !...avec ce type de tissu le vêtement ne semblera jamais net.

  • Pure laine ou mélange ? La laine tient chaud et garde longtemps son bel aspect. Mais le 100% laine est onéreux et parfois délicat à entretenir. Son mélange à d'autres fibres peut faciliter son entretien. Si vous êtes allergique à la laine il existe aussi maintenant de nombreuses étoffes à l'aspect de lainage mais ne contenant pas de laine.

Image hébergée par servimg.com

  • Doux sur la peau ou qui gratte ? La pure laine peut gratter la peau, dans ce cas on peut prévoir un second tissu plus doux pour les parties en contact avec la peau (en particulier l'intérieur du col) voire même une doublure complète du manteau.

Image hébergée par servimg.com

  • Effiloche ou pas ? les deux extrêmes sont la laine bouillie (qui peut se passer de finitions) et le lainage bouclette (qui peut vous faire vivre un enfer si vous ne finissez pas ses bords avant toute autre chose.)

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Les brandebourgs et bûchettes

C'est ce détail qui fait le duffle-coat !

Qu'est-ce que c'est ?

Le mot brandebourg vient de la ville allemande de Brandebourg. Pour en savoir plus lisez cette question du jour de l'émission Karambolage sur Arte !

A l'origine, "une brandebourg" est une casaque à manches longues ornée de boutons en forme d'olive reliés entre eux par des galons.

Puis "un brandebourg" devient un passement en forme de ud plus ou moins sophistiqué, que l'on trouve sur les vêtements anciens, notamment sur les dolmans ou les uniformes d'officiers.

Aujourd'hui, le terme désigne une garniture de broderie ou de galon qui entoure les boutonnières d'un habit ou dont une boucle sert de boutonnières.

La bûchette est le nom du bouton cylindrique qui l'accompagne souvent.

Montage photo réalisé avec Pixiz

Où se procurer ces attaches "brandebourgs"?

Sur le site Ma petite Mercerie , ou chez Rascol par exemple, vous en trouver des dizaines de variétés différentes, des plus traditionnels aus plus modernes.

Cela coûte de 2.50 à 15€ l'unité, veillez à les choisir solides car ils seront sollicités et tiraillés quotidiennement !

Peut-on les faire soi-même...?

Oui avec du cordonnet et des chutes de simili-cuir. Quelques tutoriels:

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com une ganse de biais faite maison

Finitions:

Comment et pourquoi ganser les coutures

On utilise cette finition sur tous les tissus qui effilochent, même les plus légers.
Dans l'émission Cousu Main cette technique est appellée "ganser les coutures". Il s'agit d'enrober les bords bruts du tissu avec une bande de tissu: un biais pré-plié. On trouve aussi cette opération sous le nom de "finition chinoise" (ou sur les blogs anglophones "hong-kong finish").

Le biais peut être posé à la main ou à la machine, de différentes manières, en une ou deux étapes.  Pour plus de fantaisie on peut aussi fabriquer son biais soi-même !

Ici le temps de l'épreuve étant limité il s'agissait de coudre le biais "vite et bien". Pour ce faire, on peut utiliser un pied bordeur ou poseur de biais.

 un biais pré-plié & le pied spécial

Tutoriel du pied ganseur ou comment poser les biais en un seul passage !

Où se procurer un assortiment de 32 pieds de biche à prix réduit et comment les utiliser ? > voir mon bon plan ici

Ce pied ganseur est prévu pour piquer un biais pré-plié au bord du tissu: 

Il faut d'abord installer le biais comme ceci:

puis rentrer le bord du tissu entre les épaisseurs du biais comme sur la photo ci-dessous. Comme ce pied est réglable il faut ensuite serrer les molettes pour bien caler le tout:

Voici un schéma explicatif  avec en bleu le positionnement du biais, et en rose le positionnement du tissu:

et voilà le résultat en un seul passage !

A l'origine, casaque à manches longues qui était dotée de boutons en forme d'olive reliés entre eux par des galons. Aujourd'hui, le terme se réfère à une garniture de broderie ou de galon qui entoure les boutonnières d'un habit ou qui sert de boutonnières.

  

Finitions d'une veste: 

Image hébergée par servimg.com 

Image hébergée par servimg.com

Coudre des manches

Image hébergée par servimg.com

Il est utile de connaître les deux techniques qui vous serviront en fonction des formes de manches de vos modèles:

  • la manche montée: c'est celle que l'on trouve souvent sur les vestes et manteaux, elle est en une ou plusieurs pièces (ses découpes servent à l'ajuster davantage la forme arrondie du bras: 'manche tailleur"). Elle sera cousue avant de l'assembler à la partie buste du vêtement. > tutoriel ici

​Illustrations:

Image hébergée par servimg.com patron de manche tailleur

Image hébergée par servimg.com assemblage de la manche montée

  • la manche droite (facile) est celle que l'on trouve plutôt sur les blouses, chemises et t-shirts. Cette manche en une seule pièce sera montée à plat, c'est à dire cousue dans les emmanchures avant de refermer la manche et le côté du vêtement en une fois. > tutoriel ici.

​Illustrations:

Image hébergée par servimg.com patron de manche droiteImage hébergée par servimg.com manche droite

Image hébergée par servimg.com assemblage facile

Image hébergée par servimg.com

A mon avis: 

Eliminer Jocelyn au moment où il fait des progrès évidents, je trouve cela dommage (voire "anti-pédagogique"). Ses méthodes rapides "d'autodidacte" auraient pu être acceptées dans la mesure où le résultat est correct. Il s'agit d'un concours de couture présenté comme "amateur", et pas des épreuves de diplôme de couture. On voit qu'il n'a pas reçu de formation et pour cause: c'est un des critères de sélection de l'émission...Etre amateur au sens de "celui qui aime" la couture, c'est aussi ne jamais baisser les bras, inventer et utiliser des astuces permettant de terminer son projet à temps et qu'il soit portable.

Image hébergée par servimg.com

La capuche

Deux points-clés pour réaliser une belle capuche:

  • choisir un tissu souple et le doubler de tissu plus fin et doux, s'il est épais ou s'il gratte.
  • cranter les arrondis:

 cranter les arrondis

Que signifie cranter les arrondis ?

Après avoir cousu, il s'agit de réduire les épaisseurs intérieures de tissu afin que la couture se retourne souplement: on coupe de petits triangles de tissu dans les surplus de couture, avec de petits ciseaux. Attention à ne pas entailler les points de la couture !

 

Image hébergée par servimg.com

Repost 0
30 janvier 2016 6 30 /01 /janvier /2016 17:51

Voici la recette de la pizza de la couturière. J'ai testé cette technique à l'occasion d'un projet commun du forum "Planète Créative". Il s'agissait de réaliser des "inchies", c'est à dire s'exprimer sur des petits carrés de tissu d'un pouce (= inch = 2,5 cm) ...voire un peu plus grands. Ensuite, ces petits carrés pourront servir à embellir un ouvrage.

Je les ai réalisés en testant la technique de la "pizza" avec ma nouvelle machine.

Image hébergée par servimg.com

Réalisation: mon tutoriel illustré

Ce projet m'a replongée dans le crazy patchwork !
J'ai fait des carrés de 6x6 cm en testant la technique des pizzas avec du film hydrosoluble...

(> un exemple chez Stichmücke design)

1) enfermer de petites chutes entre 2 couches de film hydrosoluble:

Pour les positionner j'ai encollé le film hydrosoluble avec de la colle temporaire (type spray 505) puis je les ai disposés en les faisant se chevaucher un peu:

Image hébergée par servimg.com

On peut utiliser des tissus, de la feutrine, des restes de fils...

Image hébergée par servimg.com

oui pour celles qui "ne jettent rien", c'est même le moment rêvé pour utiliser les plus petites chutes de vos précédents ouvrages....

Image hébergée par servimg.com

 

2) coudre ou broder assez serré pour maintenir les éléments ensemble:

Image hébergée par servimg.com

C'est l'opportunité de s'amuser à tester plein de points décoratifs et de fils multicolores !

Image hébergée par servimg.com  
3) tremper dans l'eau pour enlever le film hydrosoluble (il fond)

Puis sécher, repasser, et voici le résultat:

le dessus

Image hébergée par servimg.com

le dessous: il y a des parties intéresssantes également

Image hébergée par servimg.com

4) découper au cutter rotatif

(et rajouter du tissu s'il y a des "trous")

Voici comment procéder avec une règle spécial patchwork graduée et un cutter rotatif, sur un tapis de découpe autocicatrisant pour patchwork: (pour s'équiper à moindre frais on les trouve aussi regroupés sous forme de Kit de patchwork avec cutter rotatif, règle et fond de découpe)

Image hébergée par servimg.com

Voilà le résultat:

Image hébergée par servimg.com

Avantages et inconvénients:

- le film hydrosoluble maintient bien les petits éléments (surtout si on commence par coudre tout autour !)

Image hébergée par servimg.com
- mais il est blanchâtre, donc on ne voit pas bien les rapports de couleurs du fond avec ce que l'on est en train de broder (on a la surprise après)

Image hébergée par servimg.com
- je préfère quand même l'utilisation d'un tissu support qui évite les "trous".

 

Conclusion: L'idéal serait sans doute d'utiliser un tissu comme support en desssous et un film hydro-soluble transparent au-dessus pour maintenir les petits éléments.

 

Les petits carrés "inchies" terminés !

Image hébergée par servimg.com < cliquez pour agrandir+++

Ils ressortent bien sur un fond sombre, je pense donc ensuite les fixer sur un ouvrage noir !

Image hébergée par servimg.com

Deux des carrés vu de près

Image hébergée par servimg.com

Des chutes de tissus (soie, satin, coton uni ou peint à la main...), feutrine et divers points decoratifs...

Image hébergée par servimg.com 

Ici des restes de fils, des chutes de tissus (coton uni ou peint à la main...), feutrine et des decoratifs avec différents fils à coudre, à broder, métallisé...

 

Le petit plus: mes autres ouvrages "crazy"

Image hébergée par servimg.com

pochette éventail bleue

 

Image hébergée par servimg.com

 

crazy patchwork à la machine

Image hébergée par servimg.com 

pochette crazy fruits rouges (réalisation étape 1 & étape 2)

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Repost 0
29 janvier 2016 5 29 /01 /janvier /2016 08:00

Comment ajouter des poignets fantaisie et éviter l'effet tunnel avec l'aiguille doubles: pas à pas.

Ajouter des poignets en jersey

Ensuite j'ai eu envie d'ajouter une petite fantaisie: des poignets contrastés.

Que ce soit pour rallonger la manche ou ajouter un détail attractif, il est facile d'ajouter des poignets.

 Image hébergée par servimg.com

Ici ils semblent un peu larges mais une fois portés sur le bras ça ne se voit pas !

Comment les réaliser ?

Couper deux rectangles fermés par leur petit côté puis cousus à la manche...puis surpiquer.

Dimension du poignet:

couper un rectangle:

  • largeur: tour du poignet de t-shirt + 2 surplus de coutures
  • hauteur: heuteur souhaitée x2 + 2 surplus de coutures

Image hébergée par servimg.com

 

Ourler le bas à l'aiguille double: comment éviter l'effet tunnel ?

Préparation de l'ourlet: à l'aide d'une craie ou d'un feutre effaçable, je trace la valeur d'ourlet multipliée par 2 (ci-dessous en bleu). La règle de patchwork, transparente et graduée, est bien appréciable pour tracer de longs repères d'ourlets réguliers.

Image hébergée par servimg.com

Ensuite je replie le bord brut du tissu vers cette ligne et j'épingle, mais en piquant les épingles côté endroit car avec l'aiguille double les piqûres parallèles doivent se faire depuis l'endroit.

Image hébergée par servimg.com

Je lis souvent des témoignages de déception envers certaines piqûres à l'aiguille double, qui forment un petit bourrelet en relief ou "tunnel". Ce n'est pas une fatalité !

Image hébergée par servimg.com

Là encore il faut juste faire plusieurs tests sur une chute de tissu pliée en deux. Si le tissu entre les deux rangées de points forme un petit bourrelet en relief ou "tunnel", diminuer la tension, parfois il ne faut pas hésiter à la baisser jusqu'à zéro pour obtenir un résultat bien plat...et pensez aussi à repasser ;)

Image hébergée par servimg.com 

Le petit plus: tutoriel pas à pas pour coudre à l'aiguille double > ICI

A suivre: le t-shirt terminé

Repost 0
© Publié par labobine - dans Couture - tutoriels
commenter cet article

Droits d'auteur - Copyright

Toute copie des mes textes, photos, diaporamas, modèles et patrons est interdite à l'exception de l'usage privé pour les couturières amateur => INFOS ICI

Si vous aimez ce blog, créez des liens !

Créons des liens

Contacter l'auteur : Olivia 

Sites de référence

 

> ressources utiles
Lexiques: couture sans frontières

Blogs, sites personnels

Dessins

1+1+1...