Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La Bobine

Mon premier boutis: préparation

Suite de mon initiation au boutis (dont je vous ai parlé ici). Je prends le temps de faire les préparatifs soigneusement !

 

Préparation

Il faut soigneusement préparer les tissus...le livre ne recommandait pas de les laver au préalable (???) donc je teste, je ne les lave pas...

Image hébergée par servimg.com  

Je recopie le modèle par transparence...c'est un avantage de la batiste de coton !

Mon astuce: le feutre effaçable à l'eau remplace avantageusement le crayon à papier. Il se voit bien et ses traces partent facilement.

Image hébergée par servimg.com

Ensuite, bâtir le tissu et sa doublure avec du fil à quilter (choisi pour sa solidité ?) tous les 5 cm...un peu fastidieux, mais cela évitera sans doute des déformations ultérieures.

Image hébergée par servimg.com

Sur l'endroit, on voit moins bien le bâti que sur l'envers:

Image hébergée par servimg.com

Regardez un peu cette page de la villa rosemaine : ça fait rêver !!! (merci à Moimamy pour ce lien)

A suivre: la broderie des motifs...

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
Z

C'est une bonne idée de se lancer dans le boutis !!! C'est une discipline que je ne connais pas encore !!!! Je vais suivre ton aventure ....


Répondre
J

merci j apprecie bises


Répondre
M

j'espere que tu prendras beaucoup de plaisir..et le boutis c'est tellement beau


Répondre
M

tu as choisi un bien joli motif


Répondre
B

Je suis étonnée aussi que ton livre n'insiste pas sur le fait qu'il ne faut surtout pas laver le tissu ! Heureusement que tu ne l'as pas fait, c'est une condition nécessaire pour que le rendu soit
joli, comme l'a expliqué Evelyne et comme le disent tous les bouquins que j'ai lu sur le sujet.
C'est vrai que le crayon de papier a tendance à laisser quelques traces même après lavage, mais tu n'as pas peur que le feutre s'efface tout seul, même sans eau ? Le mien a tendance à partir avec
la lumière, et le boutis, c'est relativement long ... je te conseille de bien protéger ton ouvrage de la lumière quand tu ne travailles pas dessus.


Répondre
P

Le boutis que je n'ai jamais pratiqué est vraiment un joli travail. La page qui est en lien offre un spectacle magnifique sur le résultat de cette technique. Je vais suivre votre réalisation avec
grand interêt, je suis curieuse de voir comment on peut réaliser les motifs.
Je ne suis pas très présente sur mon blog ces derniers temps et je n'y ai pas encore abordé beaucoup la couture qui me plait pourtant beaucoup.
Votre blog est super, tout y est joli et interessant.
Y étant abonnée je vais suivre tout cela de près car il me racroche aux travaux d'aiguilles que j'aime tant.
A bientôt.
bisous bisous.


Répondre
P

je suis d'accord avec Evelyne: ne pas laver le tissu avant élaboration du boutis, et aussi se procurer un bon livre sur le boutis. J'aime beaucoup le boutis mais il demande des techniques très
précises pour compartimenter les dessins et encore plus pour les remplir! Bonne suite!


Répondre
E

Si votre livre ne parle pas de l'mportance de ne pas laver le tissu je ne suis pas certaine que ce soit un bon libre sur le boutis, il est TRES important de ne pas laver le tissu, puisqu'une fois
le travail terminé le lavage va permettre de ressérer les fibres et ainsi faire disparaître les petites trous, je vous souhaite néanmoins du bon temps avec le boutis


Répondre
S

Excellent, moi aussi j'ai fait une initiation boutis, mais je n'ai malheureusement pas eu beaucoup le temps d'avancer depuis. Bon dimanche


Répondre