Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

24 avril 2010 6 24 /04 /avril /2010 07:00

Image hébergée par servimg.com

Le déroulement du projet...
Doublure, ouatine et top forment un gros sandwich, qu'il me reste à matelasser.
Enfin, quand je dis "reste"...!!!
 
Diaporama:

 

Si ce diaporama ne s'affiche pas, cliquez ici.

 

Les fournitures:

Soucieuse de bien faire, je me suis procuré (ici) du fil spécial quilting main ainsi que des aiguilles spécial quilting...histoire de tester !

  • le fil: c'est du fil "hand quilting - extra strong" de Coats, en polyester et coton glacé. J'ai lu que le fil à quilter est "ciré" pour mieux glisser. Cette qualité est appréciable, pas de tounicotis ni d'effilochages, il est solide.
  • les aiguilles: spécial quilting, elles sont larges et courtes, donc solides (d'habitude je les tords à l'usage...à croire que je couds comme une brute !). Leur chas est doré...mais j'ignore pourquoi...!
  • la ouatine: il en existe dans diverses matières et épaisseur, ou même thermocollante (voir ici) ! Je l'ai choisie en synthétique et  bien épaisse (à 2.90€/m en largeur 1,60m ça donne envie de voir grand !)

 

Le sandwich et le matelassage :

Alors, j'ai fait une compile de mes lectures, et je me suis lancée sans filet. Donc les infos qui suivent sont sans prétention technique...Je décris ma façon de procéder.

Vous vous souvenez de la doublure ?
Image hébergée par servimg.com

On reprend là.

Cliquez sur les photos pour les agrandir...

 Image hébergée par servimg.com Scotcher la doublure bien à plat, envers en haut.
 Image hébergée par servimg.com Poser la ouatine dessus
Image hébergée par servimg.com Si nécessaire, rallonger la ouatine en bâtissant un autre morceau
 Image hébergée par servimg.com

Poser le top endroit en haut, bien centré

Mais pourquoi ça dépasse de 10 cm ?

C'est pour parer à toute éventualité de "rétrécissement" au cours du matelassage.

 Image hébergée par servimg.com

Bâtir avec du fil ou des épingles de nourrice (achetées en gros car il en faut beaucoup), en partant du centre, vers les bords

 Image hébergée par servimg.com

Matelasser, toujours en partant du centre, vers les bords.

Vous vous souvenez que j'avais fait le test comparatif, "matelassage main ou machine", et le masochisme sortant gagnant...je décidais donc de matelasser à la main.

Ici piqûre au point droit en écho, à 5 mm des coutures.

 Image hébergée par servimg.com Il faut que le dessous soit piqué régulier, pas facile car c'est fait à l'aveugle !
 Image hébergée par servimg.com

Eh non je n'ai pas de cadre à quilter de 2m x 2m dans mon T2 !!!

Mais j'ai un canapé...ouf, et c'est tant mieux !

En même temps maintenant que j'y pense, manoeuvrer ça sous la machine à coudre...hum...ça n'aurait pas été beaucoup mieux...

OUPS !
Comme je voulais faire une couverture bien moelleuse, j'ai choisi la ouatine la plus épaisse... Pas facile de former des points réguliers sur l'endroit et l'envers...que je ne vois pas !

Mais petit à petit, ça s'améliore ! Si vous ne me voyez plus beaucoup sur le net dans les prochaines semaines, vous saurez pourquoi...
 
Le petit plus:
Résumé des épisodes précédents:


A suivre, l'épisode 7 ou quand et comment je vais terminer le matelassage...!
bref ne soyez pas pressées, je vous parlerai de plein de trucs en attendant pour vous faire patienter...

Partager cet article

commentaires

sophie 09/05/2010 20:34


Bonjour Olivia,

Sincères félicitations pour ce fabuleux ( si si !) jardin de grand-mère, un vent d'air frais souffle sur le patchwork traditionnel et lui donne un grand coup de jeune , bravo, bravo ; tu m'as donné
la forte envie de m'atteler à un tel projet ... cela ne te dérangerait pas trop de répondre à quelques unes de mes questions concernant ta réalisation ?? Allez, courage, tu touches à la fin !


Anouchka 27/04/2010 06:32


Que je suis contente de trouver votre blog par l'intermédiaire de deux autres... J'ai fait beaucoup de couture il y a longtemps, j'ai énormément oublié, mais j'ai du très bon matériel (machine
Janome, surjeteuse Juki, machine à broder et même une machine à feutrer). Vous me donnez envie de m'y remettre et de tester tous ces bons conseils. Merci à vous.


canie 26/04/2010 18:26


je suis super impressionnée, quelle patience !

beau travail, ca va etre superbe une fois terminé n'empeche tu pourra etre fiere

bizz
canie


tinou 26/04/2010 18:01


Merci de ta visite sur mon blog... tu es la bienvenue ! Ton patchwork est superbe, quelle patience... Bravo car quand on voit le résultat, on aimerait avoir le même ! Bonne soirée, Tinou


Droits d'auteur - Copyright

Toute copie des mes textes, photos, diaporamas, modèles et patrons est interdite à l'exception de l'usage privé pour les couturières amateur => INFOS ICI

Si vous aimez ce blog, créez des liens !

Créons des liens

Contacter l'auteur : Olivia 

Sites de référence

 

> ressources utiles
Lexiques: couture sans frontières

Blogs, sites personnels

Dessins

1+1+1...