Recherche Nouveautés

Ma bibliothèque

Vendredi 18 juillet 2008 5 18 /07 /Juil /2008 08:00

     Image hébergée par servimg.comImage hébergée par servimg.com
Voici un article un peu long mais qui je l'espère vous apportera un "plus" technique.*
J'ajouterai ensuite un tutoriel pour vous montrer un cas concret, pas à pas.

 
Maîtriser les techniques de coupe en biais des vêtements et choisir le tissu approprié

La coupe dans le biais est très réputée dans le monde de la mode car seul un petit nombre de créateurs maîtrisent cette technique.

La coupe en biais a été travaillée avec brio par la couturière Madeleine Vionnet (1876-1975), dont la biographie et les créations sont à découvrir sur le site offciel et à travers de nombreuses publications.

  • Les petits plus ! 
    • Quatre modèles et patrons pour bien comprendre ce qui fait son style si particulier (merci au Kent State University Museum).
    • Le livre Vionnet présenté par Le Clown Navet

Cependant en choisissant un tissu stable et un modèle simple, en suivant quelques directives étape par étape, vous serez assuré du succès dans la coupe de vos vêtements dans le biais.

Il faut au préalable connaître le terme de "droit fil" qui se réfère à la trame des fils composant un tissu. Le biais est la direction à 45° que nous montre ce shéma:


Cette technique a un rendu particulier

Les vêtements coupés dans le biais paraissent plus doux et fluides, ont un tomber différent, plus souple que les vêtements coupés dans le droit-fil.

Les vêtements coupés dans le biais nécessitent plus de tissu que ceux coupés dans le droit-fil. Il est préférable aussi de couper le tissu en une seule épaisseur.
Travailler avec ce parti-pris demande un peu plus de temps, un choix rigoureux des tissus et certains techniques et montages supplémentaires, expliqués plus loin.

Mieux vaut commencer par un vêtement simple, par exemple un top sans manches.
Couper un haut dans le biais rend instantanément la forme plus fluide et le tissu prend un aspect plus intéressant.
Utilisez un modèle que vous avez déjà essayé auparavant ou testez-le en faisant un modèle d'essai en premier lieu.

Image hébergée par servimg.com
Le choix du tissu

En magasin, commencer par plier le tissu sur la diagonale pour observer son tomber, la façon dont il réagit et bouge en biais.
Comparer les différentes fibres, leur texture et leur poids. Regardez à quel point les tissus stretch se détendent, comment change la texture d'une armure toile, la perte de définition d'un tissage sergé, et les motifs rayés qui deviennent obliques...
Pour vos premiers vêtements coupés dans le biais, choisissez des tissus faciles à utiliser: des fibres naturelles avec des reliefs comme le lin, coton, soie sauvage, laine.
Avec une armure toile et un minimum de texture et des bandes, cela crée un bel effet.  Les débutantes choisiront de fines rayures afin de ne pas avoir de raccords à faire.
La liste des tissus à éviter : la plupart des rayonnes qui se détendent énormément, les tissus soyeux et polyesters glissants et difficiles à gérer, les twills qui perdent leur définition, et les tissus lourds ou rigides comme la popeline.

Les tissus difficiles à utiliser: la soie, le crêpe de Chine, la charmeuse et la georgette ont un très beau rendu en biais mais sont difficiles à manipuler, à éviter donc pour un premier essai ! Evoluez vers les tissus soyeux lorsque vous maîtriserez mieux la coupe dans le biais.

Image hébergée par servimg.com
Adapter un modèle à la coupe dans le biais

Bien sûr vous pourrez trouver des patrons de tops prévus pour la coupe en biais, cependant il est facile de convertir un modèle simple à encolure ronde, sans manches ou avec des manches coupées à même, kimono ou des manches classiques. Selon le tissu choisi, vous ajouterez éventuellement une couture aux milieux devant et dos.

Modifier la configuration du patron consiste à vérifier si les dimensions permettent d'être à l'aise à au buste et aux hanches. L'un des secrets de la coupe dans le biais consiste à ajouter de l'aisance car le vêtement en biais continue à s'étirer et s'allonger une fois porté, et peut devenir ou paraître de plus en plus étroit avec le temps. Rappellez-vous Jean Harlow et ses robes blanches moulantes en satin blanc... Si ce n'est pas le style que vous désirez, ajoutez de l''aisance à chaque ligne de découpe.
Vous pouvez également augmenter la largeur de chaque surplus de couture, on en reparlera.

Ensuite bâtir le modèle et l'essayer pour vérifier son ajustement, et apporter les modifications nécessaires. Si vous avez un buste large, vous pourrez ajouter des pinces à l'emmanchure ou au côté.

Dès lors , vous pourrez couper le tissu, en une seule épaisseur, et le placement des motifs rayés où vous le souhaitez, couper avec ou sans le pli du milieu devant et dos...
Coupez les pièces principales dans le biais et certaines pièces de finition dans le droit-fil (parementures).

Image hébergée par servimg.com

Changement du droit-fil pour la coupe en biais

Voici un moyen facile de modifier le droit-fil pour la coupe en biais: utiliser la diagonale.
1) dessiner la ligne perpendiculaire au droit-fil.
2) plier le tissu afin d'aligner 2 lignes (voir schéma1)
allonger la diagonale, plier et tracer ces lignes dans les 2 sens.

Astuce: On peut modifier la ligne de droit-fil avec une règle ou équerre de patchwork à 45°.

Travailler avec un modèle classique implique d'utiliser des pièces séparées pour le devant et le dos de la manche.
Pensez à décalquer 2 fois le demi-devant et le demi-dos d'un top pour les assembler (les scotcher selon la ligne milieu devant) ou les couper à part.

Parfois le motif et le patron nous inspirent de nouvelles lignes obliques...


Le métrage et le plan de coupe

Lors de l'achat du tissu pour la coupe d'un vêtement en biais, prévoir environ 1m de tissu pour chaque grande pièce du patron, par exemple pour une tunique à manches longues acheter 4m  de tissu.

Vous pouvez utiliser une planche à découper ou un tissu pour déterminer la disposition des pièces sur le plan de coupe et le métrage avec davantage de précision. Le métrage dépendra de la largeur du tissu mais aussi de la conception et de la répétition des motifs, de la taille et de la structure des pièces du patron.
Des découpes pourront s'avérer nécessaires pour de grandes pièces de patron.

Pour un vêtemnent équilibré, couper les pièces à angle droit les unes par rapport aux autres comme sur le schéma 3:
Image hébergée par servimg.com

Faut-il une couture milieu devant et dos ?

Selon le tissu que vous choisirez, vous pourrez ajouter une couture au devant et au dos afin que le vêtement tombe harmonieusement.
Avant de décider d'ajouter une couture centrale, regardez votre tissu de près pour voir si le nombre de fils de chaîne et de fils de trame est égal ou très différent. Si le tissu est stable on peut couper les devants et dos d'une seule pièce. Mais concernant les tissus modernes, les fils de trame peuvent être plus solides et nombreux que les fils de chaîne. Dans ce cas, il vaut mieux prévoir une couture aux milieux devant et dos. Autrement on risque des étirements, torsions, ondulations et un tomber différent.
Le résultat pourrait être inconfortable.


Reportez-vous au plan de coupe suggéré par le schéma 2. Cela permet également de créer un motif de chevrons dans les tissus à motifs rayés.


Elargir les surplus de coutures

Outre le surplus de couture habituel, ajoutez de la largeur aux surplus de coutures au centre, côté et épaules.
Ajoutez aussi du surplus de coutures à l'encolure.
Marquez toujours les lignes de couture à la craie avant de retirer le patron du tissu.

Image hébergée par servimg.com

Eliminer l'excès d'étirement

pour éviter que les vêtements coupés das le biais ne continuent à s'étirer à l'usage, on simule l'effet futur de la gravité en repassant tout en étirant légèrement le tissu, ensuite on réépingle le patron et on recoupe selon le patron en modifiant les tracés des contours à la craie si besoin pour rétablir la largeur des pièces du patron.

Image hébergée par servimg.com
Coudre les coutures dans le biais

Quel est le secret pour que les coutures verticales dans le biais ne gondolent pas lorsque le vêtement est porté ? Il faut étirer en cousant avec des points d'une longueur de 2.5 à 3 mm. Cela produira des "rides" après l'assemblage mais sera parfait une fois porté. Inutile d'étirer les coutures d'épaule car elles ne sont pas dans le biais.

Pour assembler le vêtement, coudre d'abord les coutures milieu, puis adapter les coutures latérales en épinglant le long de la ligne de couture, et ajuster pour obtenir l'apparence souhaitée.

Lorsque le résultat est satisfaisant, recouper les surplus de coutures. Comme le biais n'effiloche pas, les finitions sont facultatives ! Le point zig-zag peut en outre causer des ondulations disgracieuses du tissu.


Pour assembler un bord en biais et un bord dans le droit-fil:
cousez avec la pièce coupée dans le droit-il sur le dessus, car il est plus stable.

Pour stabiliser les boutons et boutonnières ajoutez une triplure coupée dans le droit-fil (empêche l'étirement du tissu).


Terminer le cou et les emmanchures

Le biais ou le passepoil stabilisent les bords et terminent le vêtement en suivant les bords harmonieusement.

Le passepoil ajoute un détail esthétique.
Assurez-vous dans un premier temps que l'encolure est suffisamment grande pour passer la tête.
Préparez l'avant et l'arrière séparément puis les coudre au niveau des épaules. (...)

  • Un dernier conseil: stocker ces vêtements pliés à plat et non sur un cintre, où ils pourraient continuer à s'étirer et se déformer.
  • Remarque: on peut aussi ne couper que certaines parties d'un vêtement dans le biais pour leur donner de la souplesse, du confort et embellir leur tomber. Par exemple la ceinture de jupe qui nécessite une certaine tenue sera coupée dans le droit-fil, et la corolle de la jupe sera plus "dansante" coupée dans le biais.

Le plaisir de porter des vêtements coupés dans le biais vous mènera bientôt à essayer des modèles de plus en plus élaborés. A venir:  un tutoriel pour vous montrer un cas concret, pas à pas.


*Remarque:
J'ai ici librement traduit, interprété et complété cet article de Nancy Tilton paru sur le site du magazine Threads, que j'ai trouvé passionnant et dont je ne connais pas d'équivalent en français.
Par labobine - Publié dans : Patronnage
Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Retour à l'accueil

Traduction/Translation


Droits d'auteur - Copyright

Toute copie des mes textes, photos, diaporamas, modèles et patrons est interdite à l'exception de l'usage privé pour les couturières amateur => INFOS ICI

Si vous aimez ce blog, créez des liens !

Liens

Contacter l'auteur : Olivia 

Sites de référence

Prismashop

> ressources utiles
Lexiques: couture sans frontières
Groupes de discussion
Blogs, sites personnels

Détente

1+1+1...

Recommander ce blog

Visiteurs, d'où venez-vous ?

Map

Map

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés