Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La Bobine

Ma robe en lin rouge: la toile (corsage)

Réaliser une toile d'essai donne l'opportunité d'adapter tous les détails du vêtement à notre morphologie avant de couper un joli tissu...et parfois de modifier le style !

Image hébergée par servimg.com

La toile

Je coupe le patron dans un vieux drap blanc (look infirmière garanti):

Image hébergée par servimg.com

Ajuster: j'ai testé pour vous...4 méthodes différentes !

Au fil du temps, j'ai tenté plusieurs méthodes pour ajuster un patron...

  • Couper directement le beau tissu avec de larges surplus de couture: un peu risqué (parfois les surplus se révèlent trop justes) et souvent on a la flemme de modifier totalement, on s'arrête dès que c'est portable;
  • La méthode classique qui consiste à réaliser une toile, la bâtir puis l'essayer;
  • La méthode Zapp qui consiste à tout mesurer: j'aime beaucoup cette méthode mais là je n'avais pas envie de faire tous les calculs avec les découpes princesse et les surplus de coutures inclus, et j'avais des doutes sur les mesures données sur la pochette et la taille à choisir ;
  • La méthode Palmer/Pletsch qui consiste à essayer et ajuster un patron en papier scotché: très intéressante intellectuellement, mais (selon moi) vraiment énervante en pratique (le papier qui crisse et se déchire...à juster seule...bof) et dont le résultat en tissu m'a un peu déçue;
  • et cette fois, j'ai eu envie de tester la méthode "pin-fit as you sew", c'est à dire épingler et ajuster tout en cousant. Je me suis inspirée du second volet de la méthode Palmer/Pletsch. Mais j'ai employé la toile (un vieux drap) et non le beau tissu directement !

Image hébergée par servimg.com

un peu long à épingler quand même ;)

Image hébergée par servimg.com

J'ai bien aimé cette méthode assez rapide à mettre en oeuvre (il faut juste épingler assez serré) et pratique pour les retouches (pas besoin de découdre à tort et à travers).

Image hébergée par servimg.com essayage avec épingles, on bouge avec précaution !!! :)

J'ai commencé par assembler le corsage et l'essayer; réalisé mes retouches habituelles en creusant au dos.

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

J'espère que vous voyez les épingles additionnelles sur cette photo: il y avait pas mal de centimètres à retirer:

Image hébergée par servimg.com

J'ai à peine retouché le devant: principalement l'encolure...

Image hébergée par servimg.com

Car attention chez Mac Call comme chez Burda, si l'on n'y prend garde, l'encolure plongeante peut offrir une vue panoramique...

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.comImage hébergée par servimg.com

Après ces quelques retouches, le résultat était impeccable pour la version sans manches. Donc je l'ai bâti à la machine à coudre:

Image hébergée par servimg.com

Voilà une base qui pourra servir plusieurs fois.

Image hébergée par servimg.comImage hébergée par servimg.com

Evidemment c'est après que ça se corse !...

A suivre: la toile des manches

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
J'admire ton travaille de préparation, chapeau !!! xoxo
Répondre
L
Bravo. Excellente méthode avant de couper le beau tissu !
Bises et bonne suite.
Répondre
P
Sympa ton idée. Moi aussi maintenant je fais une toile mais je bâtis à la machine je vais essayer ton plan pour gagner du temps mais comment fais tu pour épingler sur ta bonne mesure de marge ,tu mesures à chaque épingle où tu traces un trait ?
Merci et bonne journée
Pat
Répondre
L
Bonjour Pat, merci pour ton message. Pour épingler parfois je trace les contours du patron, mais souvent je fais juste un premier repère et ensuite j'épingle à la même largeur régulièrement. Bonne couture !
C
Effectivement, c'est une excellente méthode que tu as utilisée. Bravo, ca promet pour la suite.
Répondre