Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

31 janvier 2016 7 31 /01 /janvier /2016 19:35

Ou trouver le patron du duffle-coat et des brandebourgs personnalisés ? Comment poser les ganses en un seul passage ? Quelles techniques pour coudre les manches ? Pourquoi cranter les surplus de la capuche ? Faites le plein de conseils pratiques !

Le patron de duffle-coat

Montage photo réalisé avec Pixiz

C'est le manteau Burda 6987 que l'on peut se procurer chez Patrons de couture ou Rascol par exemple. Il contient deux variantes de manteau. Celle de l'émission Cousu Main correspond à la variante B mais avec des modifications (par exemple les fermetures). Pour ma part, je préfère la version A qui me semble plus chic !

> Un exemple de réalisation de ce manteau sur le site d'Isabelle Agnély (en bas de page).

Pour enfant: un patron de duffle-coat chez Frégoli (10€), un autre dans le magazine Ottobre 06/2012.

Pour homme: Albion par Colette Patterns (12 à 16€)

 

A l'origine, casaque à manches longues qui était dotée de boutons en forme d'olive reliés entre eux par des galons. Aujourd'hui, le terme se réfère à une garniture de broderie ou de galon qui entoure les boutonnières d'un habit ou qui sert de boutonnières.

    

  Image hébergée par servimg.com lapin angora

Les fournitures 

Le choix du lainage: sur quels critères choisir le tissu d'un manteau ?

Image hébergée par servimg.com

Quelques conseils basiques qui seront suivi d'un article plus long au sujet des lainages, très bientôt, car le lainage est un sujet passionant à lui tout seul !

 Image hébergée par servimg.com 

  • Lavable ou pas ? certains lainages ne lavent pas en machine (souvent en pure laine), mais seulement à sec. Pensez à l'usage et à l'entretien de votre manteau avant l'achat du tissu.

Mon conseil: Si vous envisagez de réaliser un vêtement en lainage de couleur claire et surtout pour un enfant dynamique, il faut que le tissu lave facilement.

Image hébergée par servimg.com

  • Epais ou pas ? un lainage épais et dense sera difficile à coudre au niveau des surépaisseurs, cela peut aussi produire des volumes disgracieux si le travail n'est pas bien maîtrisé.

Mon conseil: Si votre tissu est épais il faut utiliser une doublure pour faciliter les finitions (par exemple réaliser les parementures et la doublure de la capuche avec un tissu plus fin.)

Image hébergée par servimg.com

  • Souple ou raide ? un tissu raide est adapté si votre modèle est droit et très structuré, par contre si votre patron est souple et évasé, préférez un lainage plus fluide qui "drape" bien. Autrement vous pourriez obtenir un effet d'augmentation des volumes du vêtement façon "montgolfière" !

Image hébergée par servimg.com

  • Attrape-poils ou pas ? Nous avons tous connu un vêtement en lainage qui semblait capter les  peluches et poils comme un aimant !...avec ce type de tissu le vêtement ne semblera jamais net.

  • Pure laine ou mélange ? La laine tient chaud et garde longtemps son bel aspect. Mais le 100% laine est onéreux et parfois délicat à entretenir. Son mélange à d'autres fibres peut faciliter son entretien. Si vous êtes allergique à la laine il existe aussi maintenant de nombreuses étoffes à l'aspect de lainage mais ne contenant pas de laine.

Image hébergée par servimg.com

  • Doux sur la peau ou qui gratte ? La pure laine peut gratter la peau, dans ce cas on peut prévoir un second tissu plus doux pour les parties en contact avec la peau (en particulier l'intérieur du col) voire même une doublure complète du manteau.

Image hébergée par servimg.com

  • Effiloche ou pas ? les deux extrêmes sont la laine bouillie (qui peut se passer de finitions) et le lainage bouclette (qui peut vous faire vivre un enfer si vous ne finissez pas ses bords avant toute autre chose.)

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Les brandebourgs et bûchettes

C'est ce détail qui fait le duffle-coat !

Qu'est-ce que c'est ?

Le mot brandebourg vient de la ville allemande de Brandebourg. Pour en savoir plus lisez cette question du jour de l'émission Karambolage sur Arte !

A l'origine, "une brandebourg" est une casaque à manches longues ornée de boutons en forme d'olive reliés entre eux par des galons.

Puis "un brandebourg" devient un passement en forme de ud plus ou moins sophistiqué, que l'on trouve sur les vêtements anciens, notamment sur les dolmans ou les uniformes d'officiers.

Aujourd'hui, le terme désigne une garniture de broderie ou de galon qui entoure les boutonnières d'un habit ou dont une boucle sert de boutonnières.

La bûchette est le nom du bouton cylindrique qui l'accompagne souvent.

Montage photo réalisé avec Pixiz

Où se procurer ces attaches "brandebourgs"?

Sur le site Ma petite Mercerie , ou chez Rascol par exemple, vous en trouver des dizaines de variétés différentes, des plus traditionnels aus plus modernes.

Cela coûte de 2.50 à 15€ l'unité, veillez à les choisir solides car ils seront sollicités et tiraillés quotidiennement !

Peut-on les faire soi-même...?

Oui avec du cordonnet et des chutes de simili-cuir. Quelques tutoriels:

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com une ganse de biais faite maison

Finitions:

Comment et pourquoi ganser les coutures

On utilise cette finition sur tous les tissus qui effilochent, même les plus légers.
Dans l'émission Cousu Main cette technique est appellée "ganser les coutures". Il s'agit d'enrober les bords bruts du tissu avec une bande de tissu: un biais pré-plié. On trouve aussi cette opération sous le nom de "finition chinoise" (ou sur les blogs anglophones "hong-kong finish").

Le biais peut être posé à la main ou à la machine, de différentes manières, en une ou deux étapes.  Pour plus de fantaisie on peut aussi fabriquer son biais soi-même !

Ici le temps de l'épreuve étant limité il s'agissait de coudre le biais "vite et bien". Pour ce faire, on peut utiliser un pied bordeur ou poseur de biais.

 un biais pré-plié & le pied spécial

Tutoriel du pied ganseur ou comment poser les biais en un seul passage !

Où se procurer un assortiment de 32 pieds de biche à prix réduit et comment les utiliser ? > voir mon bon plan ici

Ce pied ganseur est prévu pour piquer un biais pré-plié au bord du tissu: 

Il faut d'abord installer le biais comme ceci:

puis rentrer le bord du tissu entre les épaisseurs du biais comme sur la photo ci-dessous. Comme ce pied est réglable il faut ensuite serrer les molettes pour bien caler le tout:

Voici un schéma explicatif  avec en bleu le positionnement du biais, et en rose le positionnement du tissu:

et voilà le résultat en un seul passage !

A l'origine, casaque à manches longues qui était dotée de boutons en forme d'olive reliés entre eux par des galons. Aujourd'hui, le terme se réfère à une garniture de broderie ou de galon qui entoure les boutonnières d'un habit ou qui sert de boutonnières.

  

Finitions d'une veste: 

Image hébergée par servimg.com 

Image hébergée par servimg.com

Coudre des manches

Image hébergée par servimg.com

Il est utile de connaître les deux techniques qui vous serviront en fonction des formes de manches de vos modèles:

  • la manche montée: c'est celle que l'on trouve souvent sur les vestes et manteaux, elle est en une ou plusieurs pièces (ses découpes servent à l'ajuster davantage la forme arrondie du bras: 'manche tailleur"). Elle sera cousue avant de l'assembler à la partie buste du vêtement. > tutoriel ici

​Illustrations:

Image hébergée par servimg.com patron de manche tailleur

Image hébergée par servimg.com assemblage de la manche montée

  • la manche droite (facile) est celle que l'on trouve plutôt sur les blouses, chemises et t-shirts. Cette manche en une seule pièce sera montée à plat, c'est à dire cousue dans les emmanchures avant de refermer la manche et le côté du vêtement en une fois. > tutoriel ici.

​Illustrations:

Image hébergée par servimg.com patron de manche droiteImage hébergée par servimg.com manche droite

Image hébergée par servimg.com assemblage facile

Image hébergée par servimg.com

A mon avis: 

Eliminer Jocelyn au moment où il fait des progrès évidents, je trouve cela dommage (voire "anti-pédagogique"). Ses méthodes rapides "d'autodidacte" auraient pu être acceptées dans la mesure où le résultat est correct. Il s'agit d'un concours de couture présenté comme "amateur", et pas des épreuves de diplôme de couture. On voit qu'il n'a pas reçu de formation et pour cause: c'est un des critères de sélection de l'émission...Etre amateur au sens de "celui qui aime" la couture, c'est aussi ne jamais baisser les bras, inventer et utiliser des astuces permettant de terminer son projet à temps et qu'il soit portable.

Image hébergée par servimg.com

La capuche

Deux points-clés pour réaliser une belle capuche:

  • choisir un tissu souple et le doubler de tissu plus fin et doux, s'il est épais ou s'il gratte.
  • cranter les arrondis:

 cranter les arrondis

Que signifie cranter les arrondis ?

Après avoir cousu, il s'agit de réduire les épaisseurs intérieures de tissu afin que la couture se retourne souplement: on coupe de petits triangles de tissu dans les surplus de couture, avec de petits ciseaux. Attention à ne pas entailler les points de la couture !

 

Image hébergée par servimg.com

Partager cet article

commentaires

louisa bz 03/02/2016 14:16

Bravo pour tous ce que vous faites. Je vous suis depuis un moment, je suis admiratrice de votre joli et passionnant blog.et merci pour tous ces partages.

la parisienne 02/02/2016 18:36

un grand merci pour ces partages. J'ai vu d'autres modèles de ce type de manteau/ Avec un patron auto-collant. Avez-vous testé ce type de produit ? Le modèle est présenté comme celui qui était à l'origine celui pris par M6 pour l'émission.

Fabienne 01/02/2016 14:43

bel article comme d'habitude !! le pied ganseur me tente, j'en parlais à mon mari ... pour un prochain cadeau pour équiper ma nouvelle mac reçu à Noël !! une Pfaff, un rêve attendu depuis de très nombreuses années !!

Lylianne 01/02/2016 14:00

Mille mercis pour ton précieux article.
J'ai beaucoup apprécié la pose du biais en un seul passage.
Bises et bon lundi

caroline csm 01/02/2016 09:12

merci pour ce délicieux article, et oui ils auraient du garder Jocelyn , il pratique la techn sportw, mais, il demandait qu'à apprendre !

Olivia 01/02/2016 01:08

Bonjour Anna,
Merci pour ton commentaire. En fait je me passionne pour la couture depuis longtemps et avec 11 années de blog, j'ai constitué une base de photos et d'articles qui m'est utile pour écrire et partager sur différents thèmes.
A bientôt !

Anna 31/01/2016 22:04

Quel détail, c'est impressionnant. Comment peux-tu fournir une étude aussi approfondie aussi peu de temps après l'émission ?
Je vais surveiller avec impatience ton article sur la laine, c'est une matière que je connais mal mais très inspirante.

Leelou 31/01/2016 20:09

J'aime beaucoup de RV d'après diffusion MERCIIII bôôcoup !!!! Je suis du même avis pour l'élimination de Josselin...... au vu également de tout ce qu'il a produit depuis la première émission, j'ai râlé toute seule devant ma téloche :( !! Leelou

Olivia 01/02/2016 01:10

Bonjour Leelou, merci de ta fidélité ! J'espère que pour Josselin ce sera le début d'une belle aventure de couture dont nous aurons des nouvelles. Bonne semaine !

Droits d'auteur - Copyright

Toute copie des mes textes, photos, diaporamas, modèles et patrons est interdite à l'exception de l'usage privé pour les couturières amateur => INFOS ICI

Si vous aimez ce blog, créez des liens !

Créons des liens

Contacter l'auteur : Olivia 

Sites de référence

 

> ressources utiles
Lexiques: couture sans frontières

Blogs, sites personnels

Dessins

1+1+1...