Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La Bobine

Mon haut graphique bi-matière (réalisation)

Voici le tutoriel d'un montage d'empiècement assez particulier ! Vous allez voir...

 

Image hébergée par servimg.com

 

La réalisation

Etapes 1 à 5

Assembler le devant supérieur avec sa doublure, ses fronces et son passant (voir le tutoriel ici).

Image hébergée par servimg.com

Etape 6 : Les empiècements

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.comImage hébergée par servimg.comImage hébergée par servimg.com

Le montage des empiècements est particulier...jamais je n'aurais pensé faire le montage ainsi ! J'ai mis un bon moment à piger, alors si cela peut vous aider, je vous ai préparé un tutoriel en images...

"6) Bordure d'épaule avant: vous avez coupé 2 fois la pièce, utilisez-en deux comme parementure. Poser deux bordures d'épaule endroit contre endroit et piquer au bord antérieur l'un sur l'autre"...???

= piquer les 2 carrés (empiècement) endroit contre endroit pour former un rectangle

"7) déplier la pièce; Piquer la bordure d'épauleendroit contre endroit sur le bord antérieur supérieur. Le bord d'encolure se trouve à la couture d'assemblage"...???

= piquer le bord supérieur du corsage sur le rectangle:

Image hébergée par servimg.com

vue de près: 

Image hébergée par servimg.com

"8) Poser la paementure au-dessus de la couture de montage, surpiquer le bord supérieur."

= replier et piquer sur la même ligne

Image hébergée par servimg.com

vue de près:

Image hébergée par servimg.com 

 

"9) Repasser la bordure d'épaule vers le haut, les bords se superposent"

= on retourne tout vers le haut

Image hébergée par servimg.com

vue de près:

Image hébergée par servimg.com

Eh oui...Tout ça pour ça !

Image hébergée par servimg.com

Pour la suite l'assemblage est celui d'une blouse classique.

A suivre: le haut terminé
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Comme tu dis, tout ça pour ça... Ou pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué. Vivement de voir ce haut fini!
Bises
Répondre